LES HUILES ESSENTIELLES  



    Catalogue
  
  AROMADOG
  
  AROMACAT
  
  BEAUTE - BIEN ETRE
  
  PROMOTION
  

    Articles
l'aromatherapie pour votre bien-etre - Aromaflor
Recherche rapide

LES HUILES ESSENTIELLES

On en entend beaucoup parler, parfois même concernant des produits qui n'ont pas grand-chose à voir avec de véritables huiles essentielles. C'est pourquoi il me paraît important de commencer par poser quelques définitions, de façon à bien savoir de quoi il retourne. Tout d'abord, il convient de distinguer l'huile essentielle de l'essence. L'essence est une sécrétion naturelle élaborée par l'organisme végétal, elle est extraite par simple expression de l'organe de la plante (le zeste pour les citrus par exemple). Tandis que l'huile essentielle est un extrait naturel de plantes ou arbres aromatiques obtenu par distillation à la vapeur d'eau. L'huile essentielle est donc une essence distillée et la composition de ces deux substances n'est pas identique, la distillation modifiant la composition de l'essence. Le processus de distillation doit être mené de façon experte afin que l'huile essentielle restitue l'image aromatique la plus représentative qui soit de l'essence.

Très important : une huile essentielle est exclusivement constituée de molécules aromatiques volatiles, à condition qu'elle ait été distillée correctement et qu'elle soit pure à 100%. L'éventuelle présence d'huiles végétales, de solvants organiques, de résidus ou de substances indéfinissables indique généralement une altération ou une falsification du produit. Une huile essentielle qui serait extraite par un solvant tel que le CO2 ne répondrait pas à la définition de l'huile essentielle telle que je la conçois. Or il m'est arrivé de commander des huiles essentielles et de recevoir une substance extraite par solvant (je ne parle pas des extraits au CO2 mais bien d'huiles essentielles).

Méthodes d'extraction

L'expression est la méthode d'extraction de l'essence des zestes de citrus. Le deuxième procédé le mieux adapté à l'extraction des essences des végétaux aromatiques est la distillation à la vapeur d'eau. L'appareil à distiller est un alambic où l'eau et les plantes sont séparées, de façon à protéger ces dernières d'une chauffe excessive (sinon cela pourrait valoir une odeur de brûlé aux huiles essentielles). La vapeur générée par l'eau en ébullition imprègne et traverse les végétaux, dissout et vaporise les molécules aromatiques puis les entraîne dans un serpentin réfrigérant. Il y a donc progressivement retour à l'état liquide de la vapeur d'eau et de l'essence. A la sortie du serpentin, le produit de la distillation se partage en deux liquides distincts : l'hydrolat aromatique et l'huile essentielle. Le plus souvent, l'huile essentielle surnage au-dessus de l'hydrolat. Elle est recueillie et mise en flacons de verre : s'ensuit un temps de repos indispensable pour qu'elle se stabilise et prenne ses caractéristiques propres avant son utilisation. Ce temps de repos minimum peut varier selon les plantes (un mois pour la lavande, trois pour le romarin, un an pour le laurier). L'hydrolat aromatique est un sous-produit naturel de la distillation dont les propriétés sont complémentaires de celles de l'huile essentielle. La qualité odoriférante de l'huile essentielle est liée à la technique mise en œuvre lors de la distillation, à savoir la bonne maîtrise de la température et de la pression qui doivent être les plus faibles possibles (100°C et pression légèrement supérieure à la pression atmosphérique).

 

l'aromatherapie pour votre bien-etre - Aromaflor
Accueil | Plan du site | Flux RSS | FAQ | Catalogue PDF | Newsletter
Mentions légales | Confidentialité & Sécurité | CGV | Expédition & retours | Contactez-nous 

© Aromaflor